dévaser le canal de la Taillée

La question de l’envasement du canal de la Taillée est antérieure aux dragages et aux travaux portuaires dans la rive nord de l’estuaire, ainsi que l’atteste le devis et cahier des charges de curage ci-dessous datant de 1863, accompagné du plan et des profils en travers.

“Le curage du canal de la taillée, entre le Brivet et l’écluse de la Taillée sera exécuté conformément aux profils en travers pièce N°3 du dossier du projet. Le fond du canal sera réglé sur toute sa longueur à la hauteur uniforme de deux mètres cinquante deux centimètres au dessus du zéro de l’échelle de St Nazaire. La largeur au fond sera de quatre mètres (4.oom). Les talus des bases auront un de base pour un de hauteur.”

“Moyennant le prix accordé pour un barrage l’entrepreneur devra le construire solidement de façon à résister à la pression que l’eau à pleins bords dans le canal peut exercer sur une semblable travail. il devra l’entretien à ses frais ; aucune réclamation ne sera admise pour motif de gêne ou destruction causée par l’eau de marée, introduite dans la partie curée, entre l’écluse et le barrage voisin du travail en exécution, et ce parce que le syndicat ne peut pas prendre l’engagement de ne pas arroser les prairies pendant la période entière des travaux. ”

ensemble des alliés de ce curage : devis, cahier des charges, profils, plan, agent du syndicat, tracé, bornes repères, déblais, ouvriers, barrages, eau de marée, syndicat, écluse, prairies, banchées, sol, tourbe, vase, argile, gravier, gros cailloux, rocher, conducteur du syndicat, entrepreneur, procès-verbal, mesures, signature, Ingénieur du syndicat, francs bords, mortas, canal, dépôts, cavaliers, flaîches, brouettes, arche, rampe, buse, radier, fond, matières, ponts, métrés, élévation, pioche, poudre, talus, observations, bonne mire, bon niveau d’eau, son pied, chaîne, piquets, règles, soumission de l’entrepreneur